Le service easyCONSO, lancé en septembre dernier par la SWDE, permet aux gestionnaires d’immeubles de contrôler en continu les consommations d’eau pour mieux lutter contre les pertes et gaspillages. Il permet aussi de simplifier la gestion administrative du suivi et du paiement des consommations. La Ville de Namur devient ainsi la principale utilisatrice en Wallonie de ce service.

Créé par la SWDE, en association avec Shayp, société experte dans l’analyse des flux de l’eau, easyCONSO est un service à destination des communes, collectivités et entreprises, gestionnaires de bâtiments, permettant de visualiser en temps réels leurs consommations. Un boîtier se connecte directement au compteur d’eau existant et le rend intelligent. Le compteur équipé envoie les données de consommation de manière fiable, même dans des conditions difficiles (compteur placé sous une dalle de béton par exemple).

EasyCONSO permet alors : un suivi et une visualisation de la consommation d’eau à distance, l’envoi d’alertes en cas de fuites d’eau, des relevés d’index automatisés qui garantissent une facture fiable, et sans effort, une facturation intégrée des consommations d’eau.

Un investissement rentable et responsable

Pour les gestionnaires de parcs d’immeubles, publics ou privés easyCONSO peut donc contribuer à réduire d’importants surcoûts sur la facture d’eau. 447 compteurs easyCONSO fonctionnent déjà en Wallonie. Ils sont déployés dans 4 communes, 10 entreprises privées, 1 intercommunale et 2 entreprises publiques et les résultats sont positifs.

La Commune d’Yvoir souligne par exemple avoir pu être alertée sur 18 incidents dans ses bâtiments au cours des 6 derniers mois. Ces incidents ont engendré une perte cumulée de 272.000 litres d’eau. Grâce à easyCONSO, ils ont été repérés et résolus en moyenne en 3 jours. La Ville d’Yvoir estime à plus ou moins 100.000 euros les gains engendrés par easyCONSO sur l’ensemble des coûts générés par les fuites.

À Namur, il aura fallu 3 mois pour installer l’ensemble des compteurs et déjà deux grosses fuites ont pu être détectées : l’une située à l’ancien stade de Saint-Servais et l’autre, au niveau du terrain de football de Wépion. Leur réparation permet dès à présent de réaliser de belles économies et de préserver ce bien si précieux.

Le coût de cette installation s’élève à 56.445€. Les frais annuels d’abonnement au service (gestion et mise à jour de la plateforme) s’élèvent quant à eux à 36.124,80€.