"Il est incompréhensible qu'ils ne soient pas encore pourvus de masques. A ce stade aucune livraison ne semble clairement leur être destinée"

La ville de Namur vient de communiquer une nouvelle série de décisiosn prises dans le cadre du coronavirus. Elles concernent notamment les boulangeries ainsi que les kinés et infirmiers qui prodiguent des soins à domicile.

"Après avoir procuré des protections en plexiglas aux pharmacies de son territoire, la Ville de Namur propose de réaliser des parois de plexiglas destinées à protéger le personnel des boulangeries situées sur la commune. Les boulangers intéressés sont invités à se manifester au 081/24.69.32. Les boulangeries sont en effet des magasins de première nécessité vers lesquels convergent un grand nombre de personnes", annonce le collège.

Le Collège communal se dit particulièrement préoccupé de l’absence de livraisons de masques à l’égard de toute une série de professions.

Si les maisons de repos, les aides à domicile, les structures de soins palliatifs, les structures d’accueil et d’hébergement de personnes handicapées et les hôpitaux psychiatriques vont bénéficier à partir de ce mercredi de masques de protection livrés par la Région wallonne et distribués par la Ville à partir de la centrale provinciale; si la médecine générale, les hôpitaux généralistes, les postes médicaux d’orientation, les zones de secours et les zones de police ont déjà reçu des masques à l’initiative du ouvernement fédéral; "il est par contre pour nous totalement incompréhensible que les infirmières/infirmiers à domicile et les kinésithérapeutes (dont un grand nombre pratiquent aussi des séances essentielles de kiné respiratoire) ne soient pas encore pourvus de masques !", s'indigne le bourgmestre notamment.

"Il semblerait que ce soit du ressort du fédéral. Mais à ce stade aucune livraison ne semble clairement leur être destinée. Nous nous réjouissons que le Gouvernement wallon ait décidé de ne plus attendre et de passer une commande spécifique pour eux. Elle devrait cependant prendre quelques jours encore avant d’être livrée."

La Ville de Namur va donc puiser dans son petit stock pour procurer, dès ce mercredi midi, aux infirmiers et infirmières à domicile indépendant(e)s et aux kinésithérapeutes, des paquets de 5 masques et de 15 paires de gants par personne concernée. C'est peu, mais c'est "dans l'attente qu'ils soient correctement livrés en matériel par les niveaux de pouvoir ad hoc. Ces professionnels sont invités à se manifester au 081/24.69.05 à partir de demain midi."