L'asbl COVISART et le comité N931 suivront avec beaucoup d'intérêt le conseil communal d'Assesse ce lundi soir. Ils expliquent : "Les conseillers devront se prononcer sur la session d’un chemin communal traversant le Bois Robiet. Là où SOTRAPLANT veut construire son usine d’enrobés. Le moment est important. Car sans la session de ce domaine public SOTRAPLANT serait dans l’impossibilité d’installer son usine à cet endroit."

Le dossier soulève une vive émotion à Assesse et dans les communes environnantes. L’enquête publique, qui s’est terminée le 5 mai dernier, avait suscité de nombreuses réactions de citoyens mais également d’associations qui avaient marqué leur vive opposition à l’installation de cette usine. Parmi celles ci on pouvait noter celles d’ Inter Environnement Wallonie (IEW), Natagora, le GAL Pays des Tiges et Chavées, le Château de Courrière (Les Scouts), Les Cercles des Naturalistes de Belgique (CNB), La Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux (LRBPO), L'Association de Défense des Sites des Vallées du Namurois (ADSVN), Ardenne et Gaume, Chemins de Wallonie (anciennement Itinéraires Wallonie),…

Les associations poursuivent : "Si le chemin est cédé l’examen du dossier suivra son cours et ce sera le Collège d’Assesse qui accordera ou non le permis. Si par contre le chemin n’est pas cédé à SOTRAPLANT, le dossier s’arrêtera là... Mais le demandeur aura la possibilité d’aller en recours auprès du Ministre Borsus. Si le Ministre reste sourd aux arguments de la commune et aux nombreuses marques d’opposition de ses habitants et s’il casse la décision de la commune d’Assesse : ce sera le Conseil d’État. Car les habitants sont déterminés à aller jusqu’au bout de cette histoire qui n’a déjà que trop duré."

En début de Conseil un représentant de l’asbl Covisart et du comité N931 interpellera le Conseil à ce sujet. Le Conseil se fera en visioconférence. Il sera possible de suivre la séance sur YouTube dès 20 h. à l’adresse suivante : https://www.youtube.com/watch?v=-qO5NrqBG6o