Le Delta, espace culturel provincial situé à Namur et qui fête sa première année d'existence, a dévoilé mardi sa programmation pour la saison 2020-2021. En allant à "Contre-courant", il veut plus que jamais se positionner comme un lieu de réflexion, où l'on "pense et repense le monde", ont souligné ses programmateurs. 

L'inauguration de septembre 2019 a marqué les esprits : 10.000 personnes se sont approprié l'espace durant quelques jours, de quoi marquer la directrice, Bernadette Bonnier. Tout au long de sa première saison, Le Delta a attiré près de 30.000 personnes....Jusqu'à ce que survienne l'épidémie de Covid 19, qui a fortement impacté la saison culturelle. 

Le Delta s'offrira une "deuxième inauguration" le week-end des 26 et 27 septembre. Le public sera invité à (re)découvrir le lieu au rythme des reprises des Beatles par le groupe Abbey Road, des cuivres de Belcirque ou encore des platines du collectif Supafly. Il pourra aussi se plonger dans une conférence sur l'histoire du rock et plusieurs spectacles. En outre, de nombreux ateliers seront proposés, allant de la réflexion sur la société aux percussions, en passant par l'art, le yoga ou la danse. Tout cela, sans oublier l'expo "Vu(e) de dos", qui s'intéressera aux dictats de l'ego jusqu'au 3 janvier. "Nous voulions mettre un évènement rassembleur, festif et populaire sur pied", confie Sophie Gilson. "Nous voulons faire revenir la gaieté pour fêter la fin de l'été. L'événement se veut intergénérationnel et accessible sans inscription.

La nouvelle saison s'intitule "Contre-courant". Sophie Gilson poursuit : "Le Covid a cassé notre première saison. Nous voulons aller à contre-courant de la morosité et du scepticisme, nous avons envie d'engagement et de jouer sur la force du collectif. 

Les moments forts de la saison ? Le 31 octobre aura lieu la journée Citizens for refugees, l'occasion de fêter l'anniversaire du Collectif Citoyens Solidaires qui participe depuis 2015 à l'accueil des demandeurs d'asile au centre de Belgrade. Au menu : récolte de vivres, petit-déjeuner, spectacles, cuisine du monde, concerts, danse, expos, ...Du 14 au 27 novembre, une quinzaine sera consacrée au décloisonnement de la création artistique entre néerlandophones et francophones. Partenariats et cartes blanches ont été noués avec des organismes culturels flamands. Du 26 septembre au 30 décembre, une zone libre verra le jour au dernier étage du Delta. Cet espace sera mis à la disposition des citoyens et associations qui désirent s'exprimer et accueillera des expos, spectacles et débats ou autres ateliers. Le Delta programmera quelques jeunes artistes du cru : GuiHome (le 16 décembre), Glauque (le 19 février) ou encore Félix Radu (le 11 mars). L'humour fait enfin son apparition dans la programmation du Delta, avec, notamment, Elliot Jenicot et Guillermo Guiz. 

L'ensemble de la programmation est consultable sur le site www.ledelta.be.