Afin d’accueillir le public dans les meilleures conditions, les concerts seront dispersés dans plusieurs salles aux jauges réduites à Bruxelles mais aussi à Namur, Charleroi et Bruges. 

Pour parer à toute éventualité, différents scénarios sont envisagés selon le niveau de restrictions imposé par les pouvoirs publics : maintien des concerts selon les jauges autorisées, ou basculement vers une programmation entièrement numérique.

Dans tous les cas de figure, tous les concerts seront diffusés en live streaming, avec en plus des coulisses et des interviews. En outre, le festival prépare une application pour smartphone et tablette, qui proposera des contenus gratuits et exclusifs comme la série documentaire Balkan What?.

Fidèle à sa réputation, Balkan Trafik! présentera tous les Balkans à travers une multitude de disciplines artistiques : la littérature, les arts plastiques (notamment du street art à Bruxelles) des débats et bien entendu la musique dans toute sa diversité. Chaque salle aura une programmation spécifique : jazz, rock, urban, world music. La richesse de la tradition et du folkllore sera en accès gratuit sur la Grand-Place de Bruxelles et de Charleroi.

Parmi les artistes confirmés figurent Goran Bregovic, Shantel & Bucovina Club Orkestar, Zdob și Zdub, Dubioza Kolektiv et Naked, Gipsy Groove. Ces concerts rassembleront les meilleurs artistes belges, des Balkans et internationaux, comme la fameuse Amparo Sanchez, du groupe Amparanoia.