Chaque année depuis 1996, des groupes folkloriques namurois se retrouvent dans les rues du centre-ville au travers d’animations visant à présenter au public ce patrimoine local à l’occasion de la "Journée du Folklore et des Traditions". Après deux ans de disette à cause de la crise sanitaire, l’événement fera son grand retour ce samedi 16 avril. "L’occasion d’enfin renouer avec nos traditions dont le folklore fait partie. Malgré la crise, nous avons d’ailleurs continué à soutenir financièrement Folknam au travers de subsides", commence la bourgmestre de Namur, Maxime Prévot, longtemps actif au sein de la Frairie Royale des Masuis et Cotelis jambois.

À l’occasion de cette 24e édition, diverses animations auront lieu toute la journée sur la Place d’Armes. Avec, premièrement, un marché artisanal auquel des artisans et les confréries participeront.

Parallèlement à cela, un village historique sera installé. Tout au long de la journée, plusieurs groupes présentant des coutumes et les traditions des différentes époques l’animeront. Sous des tentes d’époque, plusieurs groupes médiévaux (La Malemort, La Compagnie médiévale du Furet, la Compagnie Franche et le Bataillon des Canaris de Namur) seront regroupés pour présenter des activités civiles et militaires du 13e, 14e, 15e et 18e siècles. "Des armes et armures de ces époques seront exposées. On aura aussi une démonstration de l’escrime pratiqué au 13e et 15e siècle avec l’occasion pour les spectateurs de comparer l’évolution de cette discipline et une école du soldat du 18e. Pour les activités civiles, il y aura un atelier de travail du cuir et la présence de jeux en bois de la fin du 18e à essayer", explique Amandine Fivet, membre de l’asbl Folknam.

Les jeux en bois, justement, parlons-en. "On aura des reproductions de jeux d’adresse, de stratégie et de mathématique. Il y aura également des jeux d’antiquité, originaux ceux-ci. L’occasion d’admirer tous leurs détails. Par ailleurs, ces jeux ne seront pas simplement posés sur une table. Leurs histoires et les modifications qu’ils ont vécues seront expliquées", poursuit Viviane Dubois, responsable relations publiques pour Folknam.

La journée sera également ponctuées de divers concerts et d’un concours du plus grand "mougneû d’djote di Nameur". "Il s’agira de la deuxième édition. Ce n’est pas un concours à l’américaine. Une dizaine de places sont disponibles. Le but est d’attirer le public et surtout de leur donner envie d’en manger après", explique l’un des organisateurs, Benjamin Briot. La journée se terminera par le traditionnel cortège folklorique composé de quinze groupes folkloriques différents.

Des Géants restaurés

Cette 24e journée du Folklore et des Traditions sera aussi marquée par la présentation officielle des Géants de Namur, restaurés. Il s’agit de deux des trois enfants de Goliath et de sa dame. À la suite de mauvaises conditions de stockage, leurs structures en osier s’étaient dégradées. Un premier enfant avait déjà été restauré. La tête d’un second vient d’être complètement reconstruite. Gauliath et sa dame ont également été remis à neuf.

S.M