Avec la fin de l’année scolaire qui se rapproche, les jeunes namurois vont commencer à réfléchir à leur avenir. En parallèle, de nombreuses personnes n’ont d’autre choix que de se réorienter pour poursuivre leur carrière professionnelle à la suite de la pandémie. Si un secteur recrute, c’est bien le secteur de la santé. Depuis des années, les métiers d’aide-soignant, d’infirmer et de médecin font partie de la liste des métiers en pénurie et des fonctions critiques. Choisir le secteur de la santé, c’est sécuriser son parcours professionnel.

Le secteur de la santé et de l’action sociale comprend 23.919 postes au sein du bassin namurois ce qui correspond à 18% de l’ensemble des postes. En cinq ans, on constate une augmentation de 8,7% du nombre de postes, le secteur est donc en croissance. Les métiers d’infirmiers et d’aides-soignants sont les troisièmes et quatrièmes métiers les plus recherchés à Namur.

Plusieurs opportunités sont disponibles pour les namurois qui souhaitent se (ré)orienter vers le secteur de la santé. Dans sa nouvelle brochure, l’IBEFE Namur dresse l’ensemble des formations et des filières d’enseignement secondaire et supérieur ainsi que des informations sur les métiers. Un total de 45 établissements dans les régions de Namur et de Dinant proposent des programmes dédiés aux sciences de la vie !Du 21 au 24 avril, le salon SIEP virtuel et l’espace « Focus Métiers porteurs » coordonné par l’IBEFE permettra de sensibiliser aux métiers des sciences de la vie. Le Carrefour Emploi Formation Orientation de Namur est disponible pour aider les étudiants, les travailleurs et les demandeurs d’emploi à élaborer leur projet professionnel.

Afin d’aider les demandeurs d’emploi qui veulent s’orienter vers le métier d’infirmier, le Forem propose un nouveau module de deux mois de formation pour se préparer à la reprise d’études en soins infirmiers.

Au programme ? Les bases de l’anatomie, la déontologie de la profession, l’hygiène hospitalière, les 14 besoins de la personne, le plan de soins, la terminologie médicale, … Le stagiaire bénéficiera également d’un coaching individualisé afin de déterminer si le métier d'infirmier correspond à ses capacités et à ses aspirations. Pour suivre des études d’infirmer de plein exercice, le candidat demandeur d’emploi peut bénéficier d'une dispense et donc, conserver ses allocations. Plus de 400 offres sont diffusées actuellement pour le métier d’infirmier sur le site du Forem.

Formation « Sensibilisation à la reprise d’étude en soins infirmiers » : Séance d’information le 8 avril en ligne. Inscriptions au 081/23.45.45 ou vi serviceclientele.namur@forem.be. Formation du 19 avril au 19 juin, principalement à distance et au Centre de formation de Floreffe