Les travaux de la gare multimodale de Namur se poursuivent. Prochainement, ce chantier sera marqué par une étape importante : l’arrivée et la mise en place du mât du pont à haubans destiné à relier la Place Léopold à la dalle de la future gare. "C’est une étape symbolique. Cela permettra d’accéder au haut de la toiture avec les véhicules. Elle annonce également la fin de l’ouvrage", explique Thierry Corda, responsable projets à la SNCB.

Un convoi exceptionnel sera nécessaire pour acheminer ce mât d’une quarantaine de mètres depuis l’entreprise TMI (Techno Metal Industrie) à Andenne. Une grue de 750 tonnes sera installée, la veille. Le jour J, il faudra compter une matinée pour le placer en position verticale, fixer son pied et le stabiliser. "Il faut également que les conditions climatiques soient avec nous. Le vent ne doit pas dépasser les 30km/h." Durant toute la durée de l’opération, la circulation dans Namur sera impactée. Un périmètre de sécurité sera mis en place, tout comme des déviations locales.

Ce pont à haubans a été choisi pour des raisons techniques. "Il combine à la fois une résistance importante puisqu’il doit pouvoir permettre le passage de véhicules lourds et une certaine légèreté", détaille Stéphane Hendrick, manager à la direction Station de la SNCB.

Point de vue esthétique, ce pont devrait assez bien s’adapter à l’environnement namurois. "Il ne constitue pas un coup de poing dans le paysage. La forme spécifique et élancée du mât est un bon compromis entre résistance et architecture moderne", poursuit-il.

Pour rappel, 50.000.000€ ont été débloqués pour ce projet de gare multimodale qui bénéficiera en grande partie au TEC et dans une moindre mesure à la SNCB. Le toit de la gare accueillera, d’ici fin 2021 out début 2022, toutes les lignes de bus périurbaines. "Les lignes urbaines resteront place de la Station", précise Simon Collet, porte-parole du TEC Namur-Luxembourg. Les navetteurs disposeront par ailleurs d’une nouvelle salle d’attente à l’intérieur de la gare, les policiers d’un nouveau local tandis que les commerces seront plus nombreux et mieux agencés. Les abords de la gare seront quant à eux accessibles aux PMR, et ce depuis la Place Léopold.