Vers 9h, le Ministre Vandenbroucke a passé les portes du CHRSM - site Meuse. Il a passé deux heures sur place. Il a d’abord échangé en table ronde avec le Président, les représentants de la Direction, et les responsables d’une unité COVID, du service des Urgences, des Soins Intensifs, du Pôle Mère-enfant et des équipes de nuit. Chacun a pu s’exprimer et faire part des difficultés rencontrées depuis le début de la crise et des attentes vis-à-vis du Fédéral.

Il a ensuite été visiter deux unités sur le terrain, une unité covid et l’USI 3, l’unité de Soins Intensifs qui est covid depuis le début de la crise où il a pu rencontrer les équipes.

Le CHR indique : "Sur place, la visite a été bien accueillie. Le personnel a été très surpris. Il est clair que les équipes attendent depuis longtemps des décisions fortes du fédéral pour un vrai soutien et investissement dans le secteur hospitalier." En effet, "Pouvoir échanger avec le ministre a été positif, cela nous a permis d’expliquer la réalité du terrain. C’est essentiel pour nos équipes de pouvoir se faire entendre" explique Martin Fortemps, Infirmier en chef des USI.