Namur

L'auditorat du travail de Namur a requis ce mercredi une amende de 201.600 € à l'encontre de Julien S., le patron d'une société de construction française qui faisait défaut à l'audience. 42 hommes travaillaient pour son compte sur un chantier d'immeuble d'habitation dans le centre-ville de Namur.

En 2017, lors d'un contrôle, le patron a refusé de donner les informations permettant de savoir si ses ouvriers étaient en ordre en matière de législation sur le travail, expliquant que ses ouvriers étaient Français et qu'il n'avait pas à communiquer d'informations à la Belgique à ce sujet.

L'auditorat du travail considère donc que le patron a fait obstacle aux demandes de vérification, il requiert à l'encontre du patron une amende de 600€ pour chacun des 42 ouvriers, à majorer des décimes additionnels, qui portent le somme à 201.600 €.