L’AIEG, le gestionnaire de réseau de distribution d'électricité sur les communes de Andenne, Gesves, Ohey, Rumes et Viroinval, vient de voir un de ses plus importants projets sorti de terre.

En septembre 2019, sur proposition du Président, Vincent Sampaoliet du Directeur général, Guy Deleuze, le Conseil d’Administration de l’AIEG a décidé de mettre en œuvre un champ photovoltaïque en tenant compte de l’impact écologique de ce projet, sans aucun polluant direct et avec un visuel extrêmement limité.

Le premier champ photovoltaïque de l’AIEG est installé à Andenne, sur un terrain impropre à l’agriculture et non exploité pour un autre usage. L’installation compte 1400 panneaux photovoltaïques de fabrication européenne, montés sur une parcelle de terrain d’un hectare situé rue du Bois d’Axhelet au lieu-dit « Sur les Communes » à Andenne. Ce champ solaire produira plus de 450.000 kWh par an.

La parcelle exploitée, rue Bois d’Axhelet, est idéalement située puisqu’elle jouxte une cabine divisionnaire de l’AIEG, réduisant ainsi à un niveau quasi nul les pertes d’énergie. Ce projet, qui répond aux limites fixées par le décret précité, pourrait être élargi à d’autres communes. De nouveaux champs pourraient ainsi se développer et ce, sans jamais dépasser la pointe maximum mesurée par quart d’heure, les pertes et la fourniture aux clients sociaux.

Cette initiative, outre son inscription dans une démarche de transition écologique et énergétique, devrait encore réduire le tarif de distribution de l’AIEG. Une plus-value supplémentaire pour les communes desservies par l’intercommunale namuroise et leurs consommateurs quand on sait qu’actuellement, l’AIEG pratique déjà le tarif le plus bas de Wallonie.