L'abbé aurait profité de son autorité sur des garçons dont il avait la garde pendant plusieurs années

DINANT Le règlement de procédure du dossier de l'abbé Colignon, soupçonné de viols et d'attentats à la pudeur, qui devait avoir lieu vendredi, a été reporté "à trente jours", a indiqué le parquet de Dinant.

La date devrait être connue le vendredi 12 octobre. Des devoirs complémentaires d'enquête, notamment en ce qui concerne la période infractionnelle, avaient été demandé en juin dernier par le parquet de Dinant. "Mais ces devoirs complémentaires ont été rentrés trop tard, ce qui n'a pas permis de fixer la date du procès ce vendredi", a encore ajouté le parquet de Dinant.

L'abbé Marcel Colignon est soupçonné d'avoir commis une série de viols et d'attentats à la pudeur sur des garçons sur qui il avait autorité lorsqu'il était encore en fonction, entre 1968 et 2001, à Surice, Flawinne, Omezée et Vodelée (province de Namur). Au total, une vingtaine de victimes se sont manifestées depuis son arrestation, le 15 décembre 2011, dans un home à Couvin.

© La Dernière Heure 2012