Le projet d’Electrabel portant sur la construction de deux éoliennes, le long de la E411 à hauteur de Wierde, non loin du terrain de foot d’Andoy, est recalé. Il avait fait l’objet de vives contestations émises par les riverains. "Le projet a été refusé par les fonctionnaires régionaux. La Ville avait traité ce dossier avec objectivité, soulignant les bons aspects et épinglant les éléments problématiques, et elle avait conclu en remettant un avis plutôt réservé. La Région wallonne semble en avoir tenu compte. L’énergie alternative reste un enjeu clé que la Ville veut promouvoir, mais pas dans des lieux inadéquats", a indiqué le bourgmestre Maxime Prévot. "Les fonctionnaires délégué et technique de la Région épinglent notamment que "le projet va à l’encontre du principe de regroupement défendu par le cadre de référence […] visant à limiter le principe de dispersion des activités et des infrastructures et donc de consommation d’espace". Deux éoliennes ne seraient par ailleurs pas suffisantes à cet endroit.

Un recours du promoteur contre cette décision auprès des instances wallonnes est néanmoins toujours possible.