Partout, la solidarité se met en place. L'horeca n'est pas en reste. Kiko Baudout du restaurant bistronomique espagnol Bcn-Namur a décidé d'apporter sa pierre à l'édifice. Si son établissement, situé au 28 de la rue des Fossés Fleuris depuis septembre 2020 a été épargné, son habitation de Wépion a été touchée. "J'ai eu de l'eau dans les caves et sur le parking. Vendredi après-midi, dans un premier temps, pour me montrer solidaire, j'avais décidé d'offrir des plats de paella aux sinistrés dans le besoin. Mais cela n'a pas fonctionné, sans doute car les gens étaient fort occupés ou ne pouvaient pas rentrer chez eux pour manger."

Dimanche, le restaurateur a ajusté son offre. "A l'achat d'un menu tapas pour deux personnes, uniquement le midi, je reverse 2 euros au compte d'aide aux victimes." Au menu : calamars, croquettes, gambas, charcuterie, paella, sangria et dessert. "Cela démarre bien, j'ai déjà des réservations pour le courant de la semaine. J'espère que c 'est une petite action qui pourra aider les gens."

En matière de solidarité, Kiko est loin d'être un débutant. "Dans mon restaurant, à Barcelone, j'avais pris l'habitude de faire une paella géante, accompagnée d'une glace et d'une boisson. En échange, les gens amenaient de la nourriture fraîche à destination des banques alimentaires. En 2014, j'ai fait 1000 kilos de paella, et 2.500 kilos l'année suivante."

https://www.restobcn.be/

https://www.facebook.com/bcnnamur