Namur

Il se décrit comme un néobistrot avec une cuisine familiale, saine et locale avec une carte variable de jour en jour

Demain, c'est le nom choisi par la maison Gersdorff pour son nouveau projet implanté au sein du Delta/Maison de la Culture. Pendant deux mois, alors que l'aménagement de la salle et des cuisines s'opéraient à l'intérieur, un foodtruck airstream installée sur la terrasse en bord de Sambre entre le 21 juin et le 21 août a donné le ton de la cuisine: de belles assiettes principalement végétales, gourmandes et saines, composées de produits locaux et de saison.

L'accès se fait par la rue du pont ou par la Maison de la Culture de Namur rénovée, rebaptisée Le Delta, avenue Golenvaux.
 
 

Demain, dans sa version intérieure et définitive, a ouvert officiellement ses portes ce mardi 5 novembre. Benoit et Christine Gersdorff, leur fils Guillaume et leur fille Camille, à l'origine de ce projet innovant, décrivent l'endroit comme "un néobistrot" proposant "une cuisine familiale qui privilégie les producteurs, agriculteurs, artisans de la région, afin de créer de nouvelles démarches alimentaires essentielles à notre avenir". La décoration est mixte et fait appel tant à des matériaux neuf que du recyclé.

© Maggy Roche

A la carte, des mets simples et savoureux, "comme le produit phare de l'établissement, le poulet agroécologique dit poulet dynamique". L'intention de Demain est de "prôner une alimentation saine et rythmée par les saisons, tout en ayant un impact social positif. Nous travaillons avec des produits frais, notre carte et donc variable de jour en jour", ce qui explique sans doute que le menu ne figure pas encore sur la page Facebook de l'établissement.

© Maggy Roche

L'endroit se veut un lieu de rassemblement accessible de 7h du matin à 1h du matin et ce 7 jours sur 7. Outre des plats de type repas, Demain propose aussi une large gamme d'en-cas sucrés et salés disponibles à tout moment. A l'intérieur, 80 places sont proposées en attendant que la météo offre l'accès au même nombre de couverts en terrasse. Seules les réservations pour les groupes de 8 personnes ou davantage sont enregistrées.

© Maggy Roche