Un Couvinois a été condamné, par défaut en février dernier, à deux ans ferme pour diverses infractions commises à Couvin en 2019. Ce mercredi matin, il a fait opposition. L’homme ne s’entend pas avec la voisine directe de sa compagne qui habite le camping de Chenaux à Petigny et en est plusieurs fois venu aux mains.

Le 19 juin, il s’est plaint du bruit que faisaient ses chiens. Il s’en est pris au fils de cette dame. "Comme c’est une dame âgée, je ne peux pas la frapper. Alors j’ai frappé son fils", déclare-t-il.

Quelques jours plus tard, le prévenu brûlait des déchets dans une citerne. Il a menacé sa voisine de la tuer et de mettre le feu à leur chalet si elle contactait les pompiers. Un peu plus tard, il a porté un coup de pied à la voisine, à la cuisse. Enfin, le 29 juin 2019, il s’en est pris à des policiers. "Ils étaient venus pour une convocation à laquelle je ne voulais pas me rendre", dit-il. Torse nu, il a prétexté vouloir aller mettre un t-shirt. Il s’est alors retourné et a voulu mettre un coup de tête à un policier à qui il a ensuite mis un coup de poing. Jugement le 8 septembre.