Namur Cette discipline sportive sera présentée dimanche aux Lacs de l’Eau d’Heure.

Les disciplines sportives ne cessent de se diversifier. Certains veulent pousser leurs limites physiques et psychologiques toujours plus loin en participant à des épreuves de plus en plus difficiles. Dimanche, une nouvelle discipline sera présentée en Belgique et ce sont les Lacs de l’Eau d’Heure qui ont été retenus par les organisateurs.

Le site naturel accueillera la première édition de l’Amphiman Swimrun, géré par Swimrun Events ASBL. Le Swimrun, créé en 2000 en Suède, consiste à alterner la natation et la course à pied en gardant tout son matériel avec soi, ce qui signifie qu’on court en combinaison et qu’on nage avec les chaussures de course. L’épreuve se déroule par équipes de deux pour des questions de sécurité mais aussi pour la convivialité que cela procure.

Enfin, la course a lieu dans un environnement naturel, au milieu des bois et des champs. Le site des lacs est donc tout à fait approprié. “C’est quasiment le seul lieu en Belgique qui s’y prête bien avec sa grande surface d’eau, beaucoup de verdure et un fort dénivellement”, indique l’organisation.

Les participants effectueront soit un parcours de 38 km, dont 33 de course et 5 de nage, soit la distance plus courte de 19 km avec 16,5 km de course et 2,5 km de nage. Le départ sera donné à 11h au Lac de la Plate Taille.

On l’aura compris, cette compétition n’est pas accessible aux sportifs peu préparés. Elle s’adresse surtout aux personnes expérimentées comme les triathlètes, les coureurs de trail, les nageurs ou encore l’élite militaire et policière. Les organisateurs espèrent attirer un public international pour cette première édition, ce qui engendrera des retombées économiques pour la région si ces sportifs se nourrissent et logent sur place.

Le grand public est également invité à venir soutenir les participants et à découvrir le Swimrun qui devrait se développer chez nous dans les prochaines années.