Le BEP a présenté au ministre Borsus les dossiers en développement qui méritent son soutien dans la province

Le BEP a rencontré le Ministre wallon de l’Economie et de l’Aménagement du Territoire, Willy Borsus. L'occasion d’aborder des dossiers pour lesquels le BEP sollicite le soutien du ministre wallon. . A l’occasion de cette rencontre, le BEP a exposé ses résultats en matière d’animation économique et de coaching d’entreprises. L’accent a été mis sur le rôle du hub créatif namurois, le TRAKK, et sa spécificité au sein du réseau des hubs wallons. L’incubateur étudiant, Linkube, et ses résultats en termes de créations d’entreprises a également retenu l’attention de Willy Borsus.

Outre les projets d’extension du parc de Ciney et de création d’un parc, Care-Ys, à Bouge, la réunion a permis de présenter au Ministre le projet de parc urbain à Belgrade (Cit-Ys, sur le site militaire de la Plaine à Belgrade) pour lequel BEP Expansion Economique attend un Arrêté SAR (Site à Réaménager) pour acquérir les terrains. La problématique de la localisation de l’extension du parc de Mariembourg a également été abordée. Enfin, le BEP a profité de l’occasion pour présenter son projet d’extension du parc Mécalys (Andenne, Fernelmont et Héron) qui lui sera bientôt soumis.

Le BEP a également profité de l’occasion pour présenter la digitalisation des modules de formation du NEC (Namur Entrepreneurship Center, un programme d’accompagnement par des experts, en 3 étapes), pour répondre davantage aux attentes des entrepreneurs en matière de flexibilité et de souplesse dans la manière de suivre ces formations.

Enfin, le Ministre s’est montré particulièrement intéressé par le projet du BEP en matière de circuits courts. Celui-ci vise à mettre en relation les producteurs et artisans locaux et les collectivités locales afin d’apporter une aide concrète pour permettre aux écoles, crèches, CPAS,… de s’inscrire dans la transition alimentaire.

Le BEP se positionne depuis plusieurs années pour accompagner le territoire et singulièrement les communes dans une démarche plus collaborative, plus ingénieuse et plus inclusive. Cette démarche se traduit aujourd’hui par la réalisation de diagnostics numériques pour 18 Communes namuroises. Le BEP souhaite amplifier ses services en la matière, au travers de la "convention aux Intercommunales de Développement Economique en tant que référent opérationnel smart région", discutée au cours de la législature précédente et grâce à laquelle le BEP pourrait bénéficier du financement d’un collaborateur dédicacé.