C'est pour éviter des drames irréversibles que leurs demandes sont fondées

Au début du confinement, lorsqu'il avait été décidé que l'horeca puis les commerces non alimentaires devaient fermer leurs portes, la ville de Namur avait immédiatement assuré les commerçants de son soutien. Notamment en affirmant que les texes communales seraient exonérées au prorata des jours de fermeture. Mais aussi en fournissant aux pharmacies, boulangeries et autres commerces alimentaires un dispositif en plexiglas pour les protéger.

Aujourd'hui que la crise liée au coronavirus se prolongue, les associations de commerçants négocient d'autres gestes importants pour leru permettre de survivre comme la suppression totale des taxes terrasse, enseigne et poubelles notamment pour l'année en cours. Ce lundi, le bourgmestre de Namur a annoncé que le parking serait gratuit jusqu'à la fin mai et que des masques en tissu seraient fournis aux commerçants.

Les commerçants de Namur ressentent un goût de trop peu. Ils ont dès lors lancé une pétition demandant un soutien fort de la part des autorités communales. "J'estime que la ville peut mieux faire pour le commerce", affirme le lunettier du piétonnier Gauthier Salpeteur.

"Les commerces des villes ont un rôle tant économique, que social. Le parking gratuit et une levée des taxes sur une période d'un an pourra soutenir des femmes et des hommes qui travaillent quotidiennement à la vitalité de notre belle ville de Namur. L'engagement humain des commerçants va au-delà des sacrifices familiaux. Ils ont bien souvent mis en garantie leurs économies ou leur habitation. C'est pour éviter des drames irréversibles que leurs demandes sont fondées", déclare sobrement l'association des commerçants de Namur dans l'introduction à la pétition qui vient d'être publiée sur change.org.

"Nos commerces souffrent depuis 4 ans des travaux dans la ville. Nous subissons maintenant de plein fouet la crise du coronavirus. Nous avons régulièrement demandé la gratuité des parkings pour faire revenir la clientèle et nous n'avons jamais été entendus. Nous espérions vraiment un geste plus fort que 17 jours de gratuité, qui amèneront à une concentration de monde juste à cette période, ce qui n'est vraiment pas souhaitable pour une reprise en toute sécurité! Si vous aimez vos commerces, soutenez-les en signant la pétition", invite Louise Bauchau, propriétaire de la boutique Bianca et Luisa rue des Brasseurs.

https://www.change.org/p/ville-de-namur-soutenir-les-commer%C3%A7ants-de-namur?recruiter=669793343&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=psf_combo_share_abi&utm_term=petition_dashboard&recruited_by_id=a1afecc0-e30d-11e6-a9b6-fbed4abee41c&utm_content=fht-21834567-fr-fr%3Av2