Ce moment de rencontre permet de rappeler que le commerce équitable assure des conditions de travail décentes et un revenu juste aux travailleurs des pays du Sud et que bon nombre d’aliments que nous consommons quotidiennement peuvent être issus de cette alternative au commerce conventionnel.

Les organisateurs indiquent : "S’impliquer dans « Communes du commerce équitable » est une réelle alternative concrète à la lutte contre les injustices économiques, sociales et environnementales. En Wallonie et à Bruxelles, la famille des communes du commerce équitable ne fait d’ailleurs que s’agrandir. Actuellement en Wallonie et à Bruxelles, 49 communes ont obtenu le titre de commune du commerce équitable. D'autres vont suivre le chemin dans les semaines à venir."

Namur capitale du jour des communes du commerce équitable, a déposé sa candidature officielle ce 10 mai 2022 pour l’obtention du titre. " Aujourd’hui, Namur aborde la dernière ligne droite pour une reconnaissance comme commune du commerce équitable, enfin notre candidature est complète et susceptible d’être validée. 10 ans après avoir enclenché le mouvement, ce dépôt est la preuve d’un véritable investissement communal et des acteurs du terrain pour l’équitable sur notre territoire", explique Stéphanie Scailquin, Echevine namuroise de l’Attractivité urbaine. "Nous tenions à répondre présent pour ce rassemblement attendu et plein d’espoir !" conclut-elle.

A ce jour, une trentaine de participants venus de Wallonie et Bruxelles (Neufchâteau, Plombières, Namur, Durbuy, Watermael-Boitsfort, Soignies, Rochefort, Tournai, Liège, Mons, Wanze, Saint Hubert, Oupeye, Fléron, Sint Joost ten Ode, Auderghem, Enghien, Wavre, Tintigny) sont attendus ainsi que quelques magasins fournisseurs de produits textiles éthiques et/ou équitables pour mettre en avant leurs produits (Kalani Home, La Pachama, Wabi-Sabi et L’Envol du Colibri).

Au cours de la matinée les participants pourront assister à différentes interventions de nos partenaires (Fairtrade Belgium et Trade for Development Center d’Enabel) mais aussi au témoignage de la commune de Gand. L’après-midi s’ouvrira sur 2 ateliers animés par Oxfam-Magasins du monde et consacrés à l’industrie textile et à nos capacités d’actions en ce domaine.