Dorénavant, il ne faut plus traverser en plusieurs fois au risque de rater son train

La gare de Namur est la première gare de Wallonie en matière de fréquentation. Avec 108.000 navetteurs quotidiens, elle a dépassé Ottignies depuis deux ans.

Sur ces 108.000 navetteurs sortant et entrant dans la gare chaque jour, une bonne partie emprunte les passages pour piétons de la place de la Station.

Le problème , c’est qu’ils n’étaient pas synchronisés jusqu’ici. Ce qui veut dire que le piéton devait traverser en deux fois, voire en trois fois si on compte le passage rue Godefroid entre l’hôtel de Flandre et le Point chaud. Et ce alors qu’il est souvent pressé pour ne pas rater son train ou pour arriver au travail, surtout en cas de retard dudit train.

Depuis quelques jours, cette situation frustrante au possible est terminée. Grâce à une collaboration entre le Service public de Wallonie et la Ville de Namur, les feux sont désormais synchronisés et le piéton peut traverser les trois tronçons en une seule fois.

"Outre le côté frustrant de la situation qui existait jusqu’ici, cela présentait des risques pour la sécurité des piétons. Certains imprudents n’hésitaient pas à traverser vite alors que le feu venait de passer au rouge pour eux. Ils étaient souvent suivis par une volée d’autres personnes qui risquaient de se faire renverser par les voitures pour qui le feu était bien vert", souligne-t-on au cabinet de l’échevine de la Mobilité Patricia Grandchamps.

D’une manière plus large, cette synchronisation des feux fait partie d’un plan plus général sur la convivialité de la place de la Station, qui sera bientôt en travaux.

Après le sens de la circulation qui a été modifié à la fin de l’été dernier, une importance plus grande sera accordée aux piétons comme aux cyclistes. Il s’agit d’un des endroits les plus fréquentés de Namur, à toute heure du jour.

On le sait, Namur, comme toutes les villes modernes, doit évoluer et accorder une place plus grande à la mobilité douce afin d’améliorer la mobilité de chacun.

Magali Veronesi