La fête a commencé à six heures pour se terminer vers 8h30.

Ils étaient une bonne centaine ce jeudi matin à s'être levés pour se retrouver et faire la... fête à Namur avant d'aller travailler. C'est le concept pour le moins original et importé de New-York des soirées Awake

"Ça fonctionne très bien dans d'autres grandes villes comme Londres, mais, en Belgique, c'est une première", confie Nicolas Bonomi, président de l'ASBL Namur-Events. "Pour 13 €, les participants avaient droit à l'entrée et au petit-déjeuner à volonté." 

Croissants, pains au chocolat, thé, café ou jus d'orange, mais pas d'alcool. "Ça fait aussi partie du concept. Les gens viennent simplement pour s'amuser et bien débuter la journée." Dès 6h, les premiers "fêtards" ont rejoint l'espace coworking en plein centre-ville où se déroulait l'événement. "Ce fut assez calme jusque un bon 7 heures. Il a fallu le temps que les gens se réveillent et se mettent dans l'ambiance." 

Aux platines, le DJ balance du son de plus en plus entraînant, la piste de danse se remplit doucement mais sûrement. "C'est vraiment sympa et original", confie Alexandre qui était venu en... pyjama. "Je vais encore danser un peu, puis je me changerai pour aller bosser." 

La fête s'est terminée vers 8h30. "On pourrait faire d'autres éditions, mais on ne sait pas encore où ni quand. On est très heureux du succès et très étonné de l'intérêt médiatique." Il fallait en effet se faufiler entre les appareils photo et les caméras, dont une de France 3, pour aller se servir un café ou rejoindre le dancefloor !