Namur

Lors de son échange linguistique, le candidat Groen Kristof Calvo est venu visiter le TRAKK

Pour la campagne fédérale, les écologistes du Nord et du Sud ont décidé de faire campagne ensemble avec des candidats Ecolo sur des listes Groen en Flandre et vice-versa.

Ce lundi, le chef de file des écologistes flamands Kristof Calvo était en campagne à Namur à l'invitation de son homologue Georges Gilkinet. Il a notamment rencontré des acteurs de l'économie numérique namuroise, réunis au sein du hub créatif TRAKK.

« Les décisions qui sont prises au Parlement fédéral s'appliquent de la même façon de Vresse-sur-Semois à Ostende, en passant par Gembloux et Gand. Il nous semble dès lors logique de faire campagne sur l'ensemble du territoire, comme nous travaillons au quotidien ensemble au Parlement fédéral. C'est comme ça qu'on pourra prendre les meilleures décisions », explique Georges Gilkinet, chef de groupe Ecolo au fédéral.

Kristof Calvo (Groen) a pu découvrir les activités développées par l'incubateur numérique namurois et apprécier la collaboration de Trakk avec d'autres structures situées en Wallonie, à Bruxelles et de l'autre côté de la frontière linguistique, à Louvain ou Malines, sa ville.

« C'est vraiment intéressant et utile de voir ce qui se passe en Wallonie. Davantage de politiques flamands devraient venir voir ce qui bouge en Wallonie. Et de mandataires wallons en Flandre. On se comprendrait beaucoup mieux. Et en l'occurrence, les activités développées par Trakk et sa manière de travailler montrent aussi le type d'économie que nous voulons soutenir pour demain. Une économie qui mise sur la créativité, la coopération et qui vise à recréer des plus-value dans notre pays. Ils ont promis de m'inviter pour l'inauguration de leurs nouveaux locaux, le 30 janvier prochain, le jour de mon anniversaire, et je compte bien être présent », conclut Kristof Calvo.