Après une édition qui avait réduit la voilure en 2021 baptisée "Les Nuits Solidaires", les Solidarités, telles qu’on les connaît, prendront à nouveau place sur le site de la Citadelle de Namur les 26, 27 et 28 août.

"Nous avons la ferme intention de célébrer nos grandes retrouvailles en 2022 pour une édition riche en surprises et en émotions", indique les organisateurs de cette huitième édition. Ceux-ci ont voulu proposer "une programmation qualitative et hétéroclite qui ravira un public familial, du plus jeune au plus âgé". Après de longs mois sans concert, le public pourra applaudir le vendredi 26 août, l’artiste français Gauvain Sers. Il partagera l’affiche avec Hoshi, révélation de la pop francophone qui impose son style, proche des préoccupations d’une jeune génération en quête de changement.

Fabien Marsaud, alias Grand Corps Malade, sera aussi sur scène pour présenter son septième album baptisé Mesdames.

Le samedi 27, le groupe hip-hop belge L’Or du Commun reviendra aux Solidarités, après avoir mis le feu en 2018. Eddy De Pretto, "amoureux des mots et des gens" comme il se décrit, qui était aussi venu aux Solidarités en 2018, proposera une mise en scène de son album À Tous les Bâtards. Clara Luciani, habituée elle aussi des Solidarités, reviendra pour un concert "torride" annoncent les organisateurs. La chanteuse française adore le public belge qui a été le premier à tomber sous le charme de La Grenade en 2018. L’artiste Benjamin Biolay sera également présent.

Le dimanche 28, Ayo, artiste germano-nigériane, insufflera sa bienveillance et fera voyager le public avec ses chansons aux notes néo-soul et reggae. L’artiste engagé Cali, que nous avions rencontré aux Solidarités en 2017, dévoilera son dernier album intitulé Cavale. Amadou & Mariam feront également danser la foule sur des sons afro-beat.

Les trois jours de festival se clôtureront avec les bonnes ondes de Christophe Maé et la poésie de Bernard Lavilliers. Outre les concerts, une centaine d’activités variées seront proposées au public: conférences, spectacles pour enfants, activités ludiques, découverte de la culture urbaine, mise en valeur du monde associatif, sans oublier les nombreux projets construits et élaborés en réponse à l’actualité.

Jusqu’au 22 mars, il existe un tarif préférentiel de 59€ pour le pass 3 jours. Ensuite, il faudra compter 75€ pour les 3 jours. L’entrée au festival est gratuite pour les moins de 12 ans. Infos: www.lafetedessolidarites.be.