Namur Déjà hors Wallos, plusieurs engins de location ont été jetés dans la Sambre.

Comme chaque année, le périmètre des fêtes sera mis en piétonnier. Une ordonnance a été prise par le bourgmestre

"Hors autorisations, toute circulation de véhicules (y compris vélos, trottinettes et autres engins assimilés) sera strictement interdite dans le périmètre des fêtes du vendredi 13/9 à 10 h (dès 9 h pour le stationnement) au lundi 16/9 à 8 h" , précise la ville de Namur.

Les deux sociétés qui mettent les trottinettes à disposition ont été priées de les enlever en totalité ce jeudi. Ce n’est pas une surprise pour Circ et Lime puisque la clause figurait textuellement sur la charte "encadrant l’implantation, sur le territoire namurois, de sociétés visant à proposer des engins en free floating. Lors des fêtes de Wallonie, la société devra suspendre complètement son service et enlever tous les engins du centre-ville", précise le texte.

La mesure est aussi à l’avantage de Lime et Circ qui auraient sans doute eu de mauvaises surprises. Déjà hors Wallos, plusieurs trottinettes auraient atterri dans le fond de la Sambre ou de la Meuse.

Les sociétés n’en font pas la publicité. "On sait juste que c’est arrivé, mais on ne sait pas combien et les services de la ville n’en ont pas encore repêché jusqu’à présent", nous explique-t-on à la mobilité. Une spécificité namuroise parmi les actes de vandalisme constatés sur les trottinettes. "Comme le centre-ville est assez petit, la probabilité qu’une trottinette soit stationnée à proximité d’un cours d’eau et qu’un voyou décide de la jeter est plus élevée", explique Romain Dekeyser de Lime.

Du coup, une no-lock zone a été décrétée à proximité des cours d’eau. Si on peut rouler sur le halage, il est interdit d’y déposer la trottinette électrique de location. En tout temps.