Présents depuis ce week-end au camping « de là-bas », dans la commune d’Eghezée, les militants zadistes ont été priés de quitter les lieux aujourd’hui après-midi. Hier, une ordonnance avait été rendue par le tribunal de 1ère instance de Namur. Si les Zadistes restaient sur place, ils s’exposaient notamment à une amende de 250€ par jour.

" Depuis samedi, une ZAD -Zone à Défendre- était installée, illégalement, sur le terrain de l’ancien camping d’Aische-En-Refail. La police a pu constater ce mercredi, que les Zadistes ont bien quitté les lieux, conformément à l’ordonnance du président du tribunal de première instance de Namur. Nous avons la chance de vivre dans un état de droit, dans un pays où le respect des opinions et avis de chacun doivent être respectés et entendus. Mais cela doit se faire dans le respect de la loi et des biens d’autrui. Et c’est mon devoir, en tant que Bourgmestre, d’y veiller. Concernant le projet du réaménagement de l’ancien camping, je tiens à rappeler que rien n’est encore décidé. Une étude d’incidences est en cours et aucun permis n’a encore été déposé. La Commune tient à rester à l’écoute du citoyen dans la conformité de la législation, des procédures et le respect de tous", dit le bourgmestre Rudy Delhaise.