Un nouveau conseil d'entreprise est prévu le 18 novembre.

Des emplois seront sauvés au sein du groupe Lhoist spécialisé dans la production et la vente de chaux qui a annoncé le 12 septembre dernier son intention de supprimer 117 postes dans ses trois usines belges, situées à Marche-Les-Dames, Jemelle et Hermalle-Sous-Huy. Cette certitude a été actée ce mardi soir au terme d'un conseil d'entreprise. « Un bureau d'experts indépendant avait préconisé de maintenir 36 emplois sur les trois sites pour préserver la sécurité des travailleurs et éviter un risque de polyvalence accrue du personnel et de surcharge de travail. Seize postes seront finalement sauvés : huit à Hermalle-sous-Huy (sur 64 annoncés), cinq à Marche-les-Dames et trois à Jemelle (sur 39 et 14 annoncés)», explique Frédéric Luchetta, permanent FGTB.

Ce mercredi après-midi, ces informations ont été annoncées aux travailleurs des différents sites. « Les réactions ont été un peu différentes selon les endroits mais les travailleurs ont mis en avant le fait que certains emplois bien précis pouvaient encore être sauvés. » Un nouveau conseil d'entreprise est prévu ce lundi 18 novembre. Il permettra aux représentants syndicaux de défendre ces nouvelles revendications.