Namur Le CDH a dévoilé ce mardi sa liste en vue des élections fédérales en province de Namur, dans l'enceinte de la citadelle de Dinant.

Maxime Prévot tirera la liste namuroise du parti pour la Chambre.

Il y sera suivi par Christine Botton-Mailleux, conseillère communale à Hotton, François Piette, conseiller communal à Profondeville, Marie-Christine Pierard, présidente du CPAS de Florennes, Etienne Bertrand, bourgmestre de Sombreffe et par l'échevine namuroise Stéphanie Scailquin.

Le bourgmestre de Dinant, Axel Tixhon, sera quant à lui 1er suppléant, devant Anne Paradis (première échevine à Fernelmont), Gauthier de Sauvage (échevin à Gembloux et secrétaire général du cdH), Ana Grandjean-Rodriguez (conseillère communale à Beauraing), Baudouin Schellen (bourgmestre de Viroinval) et Clotilde Leal-Lopez (conseillère communale à Sambreville et déléguée nationale du cdH aux personnes handicapées).

"Pour la province de Namur, les élections communales d'octobre furent un grand cru", confiait Maxime Prévot. "Alors que les résultats étaient contrastés ailleurs, nous avons obtenu des mayorats de haute lutte et sommes désormais présents dans plus de majorités. Il est désormais important pour nous d'affirmer cette tendance à la région comme au fédéral. Nous avons opté pour une tirette intégrale, une stricte alternance d'hommes et de femmes au moment de confectionner notre liste."

Le parti mènera campagne pour une société plus humaine, plus juste et plus durable dont l'objectif est le bien-être de chacun. La liste qui portera le numéro 5 au prochain scrutin a justement indentifié 5 enjeux : la santé, le logement, la ruralité, l'éducation et la fiscalité. "Un projet cohérent et qualitatif pour les citoyens de la province de Namur", selon Maxime Prévot.

© JVE