Une expérience pilote de quatre mois, la première en Wallonie

NAMUR En partenariat avec la Ville de Namur, le groupe Delhaize lance une expérience pilote de livraisons silencieuses au supermarché de Bouge. Le dispositif vise à assurer davantage de tranquillité aux riverains du supermarché.

Durant quatre mois, le groupe Delhaize va tester de nouvelles dispositions de livraison. La première mesure consiste à effectuer les livraisons au magasin en dehors des heures d’ouverture, soit tôt le matin ou tard le soir.

“Un système qui permet d’offrir plus de tranquillité aux riverains. Et d’éviter les embouteillages et donc de réaliser, d’une part, des économies de carburant et, d’autre part, de diminuer les émissions de substances nocives”, explique la firme. “De plus, les livraisons en dehors des heures de pointe contribuent à une meil- leure sécurité en évitant les accidents d’angle morts sur la route et en rendant les manœuvres plus sûres sur les parkings des magasins.”

Pour ce faire, Delhaize a fait de nombreux investissements pour rendre ses camions, semi-remorques, transpalettes et déchargements silencieux. Par exemple, les camions roulent désormais au gaz naturel, plus silencieux. Les volets de la semi-remorque en aluminium léger, sources de nuisances sonores, ont été supprimés, et les débarcadères des magasins ont été adaptés pour les rendre moins bruyants.

Le dispositif permet de diminuer le bruit de 50 à 75 %. De cette façon, les déchargements ne dépassent pas 65 décibels soit l’équivalent de l’émission sonore d’une conversation courante. Delhaize a déjà testé des dispositifs similaires à Gand et Anvers. L’expérience menée à Bouge est une 1re en Wallonie.

“Après le test de Bouge, nous espérons équiper rapidement d’autres magasins en Wallonie”, poursuit le groupe de distribution. Le maïeur, Maxime Prévot, s’est réjoui de cette opération pilote. “Cette période de test nous permettra d’évaluer le dispositif et ses répercussions pour les riverains. La volonté est de rendre permanentes ces livraisons silencieuses au supermarché de Bouge. L’initiative pourrait être appliquée aussi au Delhaize de Jambes.”



© La Dernière Heure 2012