Le court métrage "Maalbeek", en référence au nom de la station de métro bruxelloise frappée par les attentats du 22 mars 2016, raconte l'histoire de Sabine, à la recherche d'une image manquante : un jour qui a laissé une marque indélébile et dont tout le monde se souvient, sauf elle.

 Les cinq membres du Jury Courts métrages - Fien Troch, Damien Jalet, Jean-Benoît Ugeux, Léo Lefèvre et Lous and the Yakuza - ont visionné tout le week-end les 21 courts métrage en compétition. Ils ont décerné le Prix du Jury à "Clebs" d'Halima Ouardiri. Le "Coup de coeur belge" a été décerné à "La Disparition de Tom R." de Paul Sirague. 

Le coup d'envoi du 35e Festival International du Film Francophone de Namur a été donné vendredi soir dans des circonstances particulières, avec nettement moins de public et sans le côté festif qu'aurait dû connaître cette édition anniversaire. Si le FIFF programme 88 films jusqu'à vendredi prochain, dont 13 longs métrages et 21 courts métrages en compétition officielle, le lieu de rencontre privilégié de professionnels du cinéma et des cinéphiles manque à l'appel cette année en raison du contexte sanitaire.