Bonne nouvelle concernant la liaison routière entre Maillen (Assesse) et le CHU Mont-Godinne. "Interrogé par mes soins au Parlement wallon ce jour, le ministre Di Antonio reconnaît cette fois que le dossier peut être enterré afin de concentrer les moyens davantage sur la réfection et la sécurisation des voiries existantes, comme le souhaitent les riverains et les autorités communales. Et conformément à l’intention initiale de ce dossier lorsque je l’avais lancé à l’époque comme ministre", souligne Maxime Prévot. "Jamais il n’avait été souhaité défigurer nos paysages ni créer un pseudo contournement sud de Namur. Je suis ravi d’avoir permis que les habitants soient entendus à l’avenir et les communes concertées", précise le député wallon qui n’avait eu de cesse d’attirer l’attention de son successeur, CDH comme lui, à l’aménagement du territoire wallon.

Selon l’opposition, c’est surtout "la mobilisation des riverains, des écologistes, des communes est en train de payer. Si elle se concrétisait, cette voirie était susceptible de porter atteinte à des zones naturelles, d’empiéter sur des terres agricoles mais aussi de générer davantage de trafic, en particulier dans la traversée du village de Maillen", déclare le chef du groupe Ecolo Stéphane Hazée.

"On ne peut que saluer la mobilisation des citoyens et des forces politiques assessoises, mais que d’argent perdu dans la réalisation de ces multiples études destinées à mettre un œuvre un projet d’un autre temps", regrette-t-il alors que l’administration en était au onzième tracé envisagé.

Ce onzième tracé était dénoncé tant par les citoyens que les experts. "Dans son rapport, la CWEPSS déconseillait fortement le passage par les fonds de vallées (Fond d’Hestroy et vallée sèche de Mont). Le sous-sol instable est peu propice à la construction d’une route du gabarit envisagé par le SPW. L’alternative proposée grimpe sur la colline en face de la sortie de l’hôpital puis emprunte un chemin communal surplombant le village de Mont pour aller ensuite retrouver le tracé 4 initialement prévu et rejoindre Maillen par la rue de Lustin", rappelle l’association N931.

M.V.