Une chaîne humaine en forme de coeur en soutien à Hayatullah Karimi

Une manifestation aura lieu le lundi 7 octobre à 11 heures à Couvin, place Jean Rey, en soutien à Hayatullah Karimi. Celui-ci, jeune Afghan -24 ans- qui vit et travaille à Couvin, pourrait recevoir à tout moment un ordre de quitter le territoire, sa demande d’obtention d’un statut de réfugié lui ayant été refusée. Hayatullah est depuis presque quatre ans en Belgique, il avait fui l’Afghanistan où il avait du subir les persécutions des Talibans.

Depuis son arrivée à Couvin, Hayatullah a effectué un parcours d’intégration exemplaire. Il a séjourné au premier centre d’accueil couvinois ouvert par la société privée Refugee Assist, dès février 2016. Il s’y est distingué par sa gentillesse, son désir de s’intégrer dans la population locale, sa motivation à apprendre le français. De fait, selon bon nombre de Couvinois, ses qualités humaines, sa connaissance des langues afghanes (pashto et dari), de l’anglais, et progressivement du français, lui ont permis d’être engagé en CDI au centre pour mena « L’Etape » de Couvin. Dans la foulée, Hayatullah s’est inscrit dans un processus de formation d’éducateur. Il y réussit avec succès.

Hayatullah a aussi fréquenté les cours de FLE (Français Langue Etrangère) à l’asbl Carrefour à Couvin. C’est d’ailleurs de cette asbl qu’est venue l’idée de cette manifestation à Couvin. Le groupe citoyen ACCESS s'est joint à cette initiative.

Cette manifestation prendra la forme d’une chaîne de solidarité en forme de cœur. La demande a été adressée aux autorités communales de Couvin pour qu’elle se déroule sur la place Général Piron et celle-ci a été acceptée par le bourgmestre.