"La nouvelle charte graphique, elle existe pour les chiens ?", s'interroge le conseiller communal Défi Frédéric Delcomenne dans un communiqué soutenu par les autres groupes d'opposition, Pep's et Liste du Mayeur.

"Comme vous le savez, début septembre 2020, la majorité communale a présenté la nouvelle charte graphique (nouveau logo de la commune) qui a été réalisée avec l’aide de nos concitoyennes et concitoyens et cela à moindre coût, selon l’autorité, car ce nouveau logo a été réalisé en interne. Enfin, quand le personnel communal travaille sur un projet, il coûte de l’argent ne l’oublions pas… Au moins 10 000 euros selon les déclarations de la Bourgmestre. Il semble donc logique d’utiliser celle-ci dans toutes les communications publiques de la commune à l’égard de la population ne fut-ce que par respect de la participation citoyenne. Lors du dernier communal, il n’en a rien été", s'insurge le conseiller communal.

"La communication d’une Commune doit être claire, précise et sans ambigüité à l’égard de nos concitoyennes et concitoyens. C’est pour cette raison que chaque Commune se dote d’une charte graphique qu’elle doit utiliser quand elle communique à la population. La surprise fut grande, lors du dernier Conseil Communal, quand la note préliminaire est apparue sur l’écran badgée du logo « politique » de la majorité, à savoir « JEM », écrit Frédéric Delcomenne.

Des slides projetés au conseil communal avec un logo politique, ça ne fait pas bon genre © DR

Preuve supplémentaire du mélange des genres selon le conseiller, si l’on regarde la page Facebook communale, on peut y voir une propagande du groupe JEM sur les subsides octroyés pour la rénovation du toit du hall omnisport, hors celle-ci ne peut en aucun cas être une vitrine de la majorité politique. Il exige que ces mentions soient supprimées dans les plus brefs délais.

"Sommes-nous en campagne politique?" demande encore l'élu Défi. "En tout cas, utiliser l’appareil communal (la page facebook est un outil de communication communal) pour ce genre de pratique est plus qu’interpellant, voire douteux et nécessite un rappel à l’ordre tant en interne de la part de notre Directeur Général, que du Ministre Collignon dont nous ne manquerons pas d’attirer l’attention sur ces faits. Imaginez le Bourgmestre de Namur, Maxime Prévot, présenter en Conseil Communal, la note préliminaire de sa Commune avec le logo CDH sur les documents…"

Nous demandons donc à la majorité communale d’arrêter ce genre de pratique "électoraliste" et de retrouver son bon sens en utilisant la charte graphique réalisée en partenariat avec nos habitantes et habitants, ce qui serait déjà une preuve de respect à leur égard.

Le logo Jem sur la page Facebook officielle de la commune: c'est une erreur, nous allons supprimer le message, explique la bourgmestre © DR

Interrogée, la bourgmestre Stéphanie Thoron (JEM) plaide la bonne foi. "Nous avons projeté des slides qui avaient été réalisés lors de la présentation de notre plan stratégique. On peut se poser la question: s'il s'agit d'un document politique, notre logo pourrait y figurer. Mais nous allons nous informer auprès des instances et il est clair que si ce n'est pas permis, nous ne pratiquerons évidemment plus de la sorte." Quand au post de JEM sur la page Facebook officielle de la commune, "c'est une erreur, nous allons retirer le message" a affirmé Stéphanie Thoron.

Erreur? Maladresse? Ce qui est dénoncé par l'opposition à Jemeppe-sur-Sambre pourrait l'être dans bien d'autres administrations où le personnel chargé de la communication de l'institution est trop souvent partie prenante, de façon volontaire ou non, de celle des hommes et femmes politiques au pouvoir...