Namur Suite à des menaces d’attaque terroriste reçues par des membres du personnel et des élèves par mail, l’école Asty Moulin de Namur a été évacuée ce lundi matin par précaution.

La direction de l'école d'Asty Moulin à Namur avait temporairement fermé l'accès aux locaux ce lundi matin. En cause: des menaces inquiétantes, laissant penser à une attaque terroriste, reçues par mail. Une enquête judiciaire a immédiatement été menée et a permis de déterminer que les menaces n'étaient pas crédibles. Une personne aurait été arrêtée. "L'oeuvre d'un mauvais plaisantin", commente Laurence Mossiat, la porte-parole de la police.
Toute menace a été très vite écartée et les élèves ont pu (ré)intégrer les classes vers 8h30, assure la police de Namur.

Marc Bertrand, le directeur, estime qu'il s'agit d'une blague potache qui a dégénéré et qu'il n'y a pas eu de réelle menace terroriste, mais que dans ces cas, le principe de précaution prévaut. Il raconte : " Dimanche entre 23 h  et 1 h, des mails farfelus ont commencé à tomber sur la boîte du directeur du Collège de Saint-Servais.Il y a eu 3 ou 4 blagues potaches annonçant que des cours ne se donneraient pas ou que certains seraient en congé. Le dernier mail faisait état d'une menace terroriste, mais peu crédible. Nous avons pris la menace au sérieux et sur le coup de 8 h ce lundi, nous avons fait sortir la centaine de personnes présentes dans l'établissement. Nous avons interdit l'accès à ceux qui arrivaient le temps que la police procède aux vérifications nécessaires. Vers 8 h 40, les portes se sont à nouveau ouvertes. "

Cette implantation de l'école est la plus importante des 3, elle peut accueillir jusqu'à 1000 personnes.