La rue Godefroid est une entrée de ville importante, notamment pour les navetteur·euse·s ou voyageur·euse·s venant en train et/ou en bus. Cette rue est un trait d’union entre le site de la Gare et le pôle universitaire. Cette rue est également un vecteur d’habitat, d’espaces publics, de déplacement, de services et de commerce.

Cette rue est également un axe important en terme de mobilité : tous les bus urbains empruntent la rue Godefroid pour relier le centre-ville à la gare. Jadis florissante, cette rue est désormais pointée pour son insécurité, les commerces de piètre qualité, la pollution… Mais si on lève les yeux, on s’aperçoit du potentiel car la beauté des façades est incontestable.

Parallèlement à l'étude sur une éventuelle extension du piétonnier, la ville de Namur lance une étude sur la redynamisation, le réaménagement et la requalification de l’espace public de la rue Godefroid. La mission a pour objectif de donner à ce périmètre d’intervention toutes les qualités d’un espace public accueillant pour tous les publics, et de conforter cette rue dans sa dimension d’entrée de (centre) ville.

"La mission comprend l’étude urbanistique, architecturale et paysagère du périmètre ainsi que des propositions en matière de design (« ambiance » de rue), de mise en valeur de la rue, de mobilité, de mobilier urbain et d’éclairage. La mission comprend également la conduite et la gestion d’un processus participatif et la participation à diverses réunions. Aux acteurs et actrices de cette co-construction s’ajouteront les propriétaires des immeubles", précise l'échevine de l'attractivité urbaine Stéphanie Scailquin.

Budget de l’étude : 70.000 € TVAC