Le dimanche 28 février, à 11h, l’équipe de « Pensez Etudiant » invite tous les étudiants à se mettre assis (ou debout si pas possible), à 1,50 m de distance, à se rendre sur une place, un parvis ou un square à proximité de chez lui, avec un ordinateur ou livre de cours pour dénoncer et exprimer la réalité leurs journées.

« Pensez étudiant » est un mouvement pacifique dont le but premier est de récolter un maximum de témoignages d’étudiants, professeurs, et parents d'élèves en détresse afin d’interpeller les politiques et aussi de libérer la parole des jeunes et permettre de se sentir moins seuls.

« Il est temps d’exprimer notre colère et de se mettre en action, nous sommes restés trop longtemps sans vie », explique le co fondateur du mouvement Mael Gerday. « Nous demandons de pouvoir suivre nos cours à 50% en présentiel, dans les règles sanitaires adéquates, et surtout pour permettre une socialisation pour les étudiants isolés ou encore les étudiants en bac 1 qui ne se connaissent pas. Il faut de nouveau accepter le sport dans les Universités et les hautes écoles, pour pouvoir décompresser, un meilleur encadrement psychologique et une bulle à kot pour les étudiants isolés. »

L’équipe de Pensez étudiant sera sur la Place d’Arme à Namur à 11h avec la présence et le soutien de Adélaïde Charlier et de dizaines de jeunes.

Lien vers les réseaux sociaux :

Evenement facebook : https://fb.me/e/1UAvUEMli Page facebook : https://www.facebook.com/Pensezetudiant

Compte Instagram : @Pensezetudiant