La Ville de Namur a décidé au mois d’avril d’octroyer une prime de soutien aux commerces, indépendants et petites entreprises des secteurs arrêtés pendant de nombreux mois ou qui ont pu rouvrir par intermittence depuis plus d’un an. Les sommes vont de 2000 à 3000 euros selon les secteurs.

Il s’agit essentiellement des métiers de contact non-médicaux, du secteur HoReCa, des voyagistes et agences de voyage ou encore du secteur événementiel. Cette aide est complémentaire aux primes octroyées par les différents gouvernements

Pour prétendre à une prime de 2000 euros, les demandeurs doivent répondre aux critères suivants : être un petit commerce (de maximum 5 ETP employés) qui, bien qu’ayant pu rester ouvert, a subi d’importantes pertes de chiffres d’affaires (plus de 40% de pertes de chiffre d’affaires durant le mois d’avril 2021 par rapport au mois d’avril 2019).

Un commerce de maximum 5 ETP d’employés ayant débuté son activité après le mois d’avril 2019 peut également introduire une demande motivée de prime, pour autant qu’il puisse témoigner d’au moins 40% de perte de chiffre d’affaires en avril 2021 par rapport à une autre période de référence pertinente. La demande fera l’objet d’une analyse d’opportunité au cas par cas.

Une prime de 3.000 euros peut être octroyée aux cafés et bars (code NACE-BEL 56301) à l’exception des bars à champagne. Les micro-brasseries et les boîtes de nuit sont également concernées par cette prime.

L’ensemble des conditions pour bénéficier de cette prime est à consulter sur le site de la Ville de Namur ainsi que le formulaire de demande, à introduire pour le 1er juillet 2021 à la Cellule Attractivité urbaine et Dynamique commerciale via attractivite@ville.namur.be .

Le formulaire et les modalités sont en ligne via ce lien :

https://www.namur.be/fr/actualite/covid-19-soutien-aux-secteurs-impactes-par-la-crise-sanitaire