Cette nuit, un groupe de citoyens révoltés par la disparition du hêtre remarquable du casino de Namur a mené une action sur le site Kegeljan du parti Ecolo, à Namur. Des banderoles et calicots ont été apposés sur la grille du site et 4 m³ de copeaux de bois ont été déversés à l'entrée du bâtiment.

« Nous n'attendons rien du CDH dont le représentant mégalo, Maxime Prévot, recouvre l'âme de cette ville sous le béton », comme anonymement l’un des activiste

"Nous n'attendons rien du MR, dont la philosophie consumériste a conduit et continue de conduire le monde à sa perte.

Mais nous souhaitons dénoncer la trahison d'Ecolo qui, sur bien des chantiers namurois, trahit la confiance des citoyens et renie dans les faits toutes les valeurs qu'il prétend vouloir défendre. Nous dénonçons la prise en charge par Ecolo de deux échevinats qui leur semblent essentiels et leur incapacité à les gérer.

Nous demandons la démission de Charlotte Mouget, échevine de l'environnement, pour incompétence et incapacité à assumer la fonction de défense de l'environnement mais aussi celle de Patricia Grandchamps, échevine de la participation citoyenne, pour incompétence et incapacité à assumer la prise en compte de l'opinion citoyenne.

L'irresponsabilité scandaleuse de la majorité CdH-Ecolo-MR à Namur face à l'urgence climatique et l'effondrement de la biodiversité est absolument intolérable. »