Le collectif Horeca Wallonie a décidé d'organiser une manifestation ce jeudi matin au Grognon à Namur pour dénoncer les nouvelles mesures de restrictions prises mercredi par le comité de concertation. Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées dès 9h au matin. Des représentants de l’Horeca ont symboliquement déversé des litres de bières périmées dans la Sambre. Un podium a été installé sur le rond-point devant le Parlement wallon. Plusieurs personnes se sont exprimées, dont Damien Baert, le patron de la Cuve à Bière.

« On en est à 270 jours de fermeture depuis un an, c’est intolérable », explique-t-il. « On est à l’agonie mais toujours vivant. Il est temps d’agir. Nous exigeons une réouverture complète le 1er mai. Notre secteur est le troisième plus gros pourvoyeur d’emplois en Belgique, devant les banques et les compagnies aériennes. Si nous ne sommes pas entendus, demain, nous bloquerons les autoroutes et nous continuerons à déverser nos bières périmées dans la Sambre et la Meuse. »

© FB Guillaume Ronveaux

Le DJ Marc Ronveaux, patron de l’O-Zone et du Moulin de Solières, a embrayé en rappelant que les discothèques étaient également les grands oubliés de la crise. « On estime qu’en moyenne, une boîte de nuit a 136.000 euros de factures par an mais nous n’avons reçu des aides que pour un montant oscillant entre 20 et 30.000 euros », précise-t-il. « Je viens d’apprendre qu’une délégation va être reçue par le gouvernement wallon. Je vous demande d’attendre les résultats que nous aurons obtenus. On restera ici au finish s’il le faut. » Dj Furax a alors entamé un set, suivi par d’autres DJ. L’animation est toujours en cours.

Direct sur : https://www.facebook.com/100023867993067/videos/963150904490500/