Le dernier Comité de concertation du 24 mars a arrêté une série de nouvelles mesures qui impactent inévitablement le quotidien de chacun. Ces décisions n’ont pas manqué d’être analysées par la cellule communale de crise et par la cellule de sécurité de la Ville.

"La situation en milieu hospitalier reste tendue », explique Maxime Prévot. " Les lits des unités de soins intensifs dédicacés aux patients Covid sont quasi à saturation. Des transferts vers d’autres hôpitaux ailleurs dans le pays ne sont pas à exclure en cas d’augmentation continue des prises en charges problématiques. Chaque Namuroise et Namurois est invité à observer les mesures qui ont été décidées même si elles apparaissent lourdes et que la lassitude nous gagne."

Au niveau scolaire, un accueil sera organisé dans chaque école aux horaires habituels y compris pendant les garderies et il sera veillé à ne pas mélanger les classes maternelles et primaires. La norme de la bulle de 10 enfants maximum sera systématiquement d’application. "Les parents sont toutefois invités à garder au maximum leurs enfants à la maison ou à trouver des solutions de garde alternatives ne mobilisant pas des personnes à risque afin de participer à l’effort collectif de limitation des contacts. "

Comme pouvoir organisateur, l’autorité communale a également demandé à ses enseignants que du temps libéré par les heures non prestées soit mis à profit d’enfants en difficulté scolaire pour un accompagnement spécifique et de la remédiation. En dehors du temps scolaire, les garderies seront maintenues selon les horaires habituels. Le ramassage scolaire pour les enfants de l’école de Froidebise est maintenu.

"En matière sportive, au vu du nouveau protocole relatif aux adultes, les cessions de « Je cours pour ma forme » sont annulées car on ne peut plus être 10 mais seulement 4 désormais à se rassembler en extérieur. "

Les stages sportifs prévus par la Ville durant le congé de Pâques sont maintenus, étant donné qu’ils étaient déjà organisés par bulle de 10 maximum. Une incertitude subsiste par contre sur la tenue des plaines dans l’attente de la réception du nouveau protocole pour l’Accueil Temps Libre (ATL).

Au niveau des piscines, les principes sont les suivants : bulle de 10 jusque 18 ans, au-delà de 18 ans , on redescend à 4 (dont l’entraineur) et suppression de l’Aquagym (cours donné par la Ville).

Les clubs en piscine adultes peuvent rester, mais en réduisant la bulle à 4 (dont entraineur) au lieu de 10.