Le ministre de la Défense a garanti que les communes resteraient ses partenaires de premier choix

NAMUR Lors de la visite officielle du ministre de la Défense, Pieter De Crem, aux casernes de Jambes et Flawinne ainsi qu'au musée du Génie, le bourgmestre de Namur a évoqué le devenir foncier des sites militaires namurois suite à la délocalisation de la caserne de Jambes à Amay en 2014-2015.

Les collèges de la Ville et de la province de Namur se sont assurés de pouvoir garder la mainmise sur les sites militaires namurois et d'établir des concessions pour en avoir l'usage à des fins d'intérêt public.

Le ministre de la Défense a garanti que les communes resteraient ses partenaires de premier choix. Le conseil namurois adoptera au mois de septembre une motion confirmant ce souhait à la Défense. "Les hangars de Belgrade pourraient être utilisés à des fins culturelles, afin de stocker, par exemple, les décors de (l'événement culturel) Namur en mai.

Dans les garages du Sart-Hulet à Jambes, nous pourrions placer tout le charroi des services publics. Et dans la caserne de Jambes, la Ville dressera des balises pour qu'un investisseur privé y construise un projet mixte, avec des logements, des bureaux, des espaces culturels, etc", a expliqué le bourgmestre Maxime Prévot.

La Ville a également fait connaître sa volonté de conserver le Musée du Génie à Jambes. Le ministre De Crem y a donné une réponse favorable mais pas définitive.

© La Dernière Heure 2012