Le 11 mars 2021, la Fédération Wallonie-Bruxelles avait approuvé la mise en place d’un projet pilote visant à organiser 6 événements culturels sous forme de tests "grandeur nature". Une expérience menée en collaboration avec DNAnalytics, à la tête de l'élaboration du protocole de l'étude. L'équipe de Namur en Mai est pressentie pour organiser le seul événement en plein air de la série, ce 12 mai 2021 à Namur. Celui-ci devrait prendre la forme d'un spectacle d'art de rue, devant un public de 500 personnes. Cet événement serait le premier à opérer un test en conditions réelles : les 500 spectateurs seront soumis à un test salivaire avant de rentrer et 7 jours après le spectacle. La participation à l'événement-test sera gratuite et ne sera pas réservée aux seules personnes testées négativement.

Une distance de un mètre entre les bulles de spectateurs masqués sera respectée. Un autre groupe test de 500 non-participants sera également testé sur place, ainsi que sept jours plus tard. "Ce test, qui aurait dû être réalisé il y a des mois ne peut évidemment pas servir de prétexte à retarder l'ouverture du secteur culturel. Ces événements-tests ont pour but d'affiner les protocoles de réouverture, de tester des nouvelles variables, en plus de celles déjà étudiées auparavant en Belgique et à l'étranger." souligne Samuel Chappel, directeur du festival namurois. "Depuis des mois, le secteur culturel ne cesse de répéter son aspect sécurisé. Plusieurs études l'ont déjà prouvé. Le concert-test organisé pour 5.000 personnes à Barcelone le 27 mars dernier en est une nouvelle preuve : aucune transmission n'y a été relevée."

Il sera demandé aux spectateurs volontaires de s'inscrire via ce formulaire en ligne. 1000 spectateurs sont recherchés pour cette expérience. Les inscrits aux formulaires seront sélectionnés aléatoirement : 500 participeront au spectacle, 500 autres formeront un groupe test qui ne participera pas au spectacle, ni à un autre événement dans la semaine suivante. Les organisateurs comptent plus que jamais sur le public pour participer à l'expérience, et les aider à alléger les protocoles de réouverture de la culture.

"Sur scène, la compagnie Lady Cocktail fera rêver le public à cette occasion, avec leur nouvelle création "To bee Queen". Un spectacle aérien et clownesque de cirque, en écho à la traditionnelle programmation du festival namurois des arts forains. Particulièrement sûre, notamment en plein air, la culture est essentielle à une population en manque de lien social, de rêves et de perspectives. En sont la preuve les 4.000 places pour cette édition réinventée de Namur en Mai vendues la semaine passée... en quelques minutes."