"Transparencia se réjouit de voir une avancée opérée ce (mardi) soir par le Conseil communal de Namur", a déclaré à l'agence Belga le porte-parole namurois du collectif militant pour la transparence administrative, Daniel Durvaux, après que le Règlement d'Ordre Intérieur (ROI) a été modifié. "Cette modification du ROI a intégré les principes d'une plus grande transparence en veillant à ce que les projets de délibération soient rendus publics juste après la parution de l'ordre du jour du conseil communal", a annoncé le bourgmestre de Namur Maxime Prévot.

L'article 25 du ROI prévoit en outre que toute personne intéressée pourra adresser une demande d'accès aux annexes visées dans les projets de délibérations soumises à la séance publique du Conseil.

"Cela sera possible pour autant que la communication de ces pièces ne soit pas contraire aux règles de confidentialité de certains contrats, au respect de la vie privée ou encore à la protection des données à caractère personnel", a précisé M. Prévot.

Le ROI a été voté à l'unanimité moins une voix: la conseillère indépendante Françoise Kinet, qui n'a pas été invitée aux réunions préparatoires, s'étant abstenue.

"La publication des documents préparatoires au Conseil communal est un enjeu démocratique crucial. Nous resterons attentifs quant à son application et continuerons notre combat pour la publication des procès-verbaux du collège", a réagi M. Durvaux.