Le président du CPAS Philippe Noël l’a annoncé sur les réseaux sociaux. La Maison de repos d’Harscamp quittera ses quartiers pour s’installer à Salzinnes, certainement lors du second semestre 2022. « Après de très longs mois d'attente de la clôture administrative du dossier, le chantier de la future maison de repos d'Harscamp à Salzinnes (entre la rue des Bosquets, la rue Marinus et l'avenue du Val Saint-Georges) commence ce lundi 11 janvier 2021 », explique-t-il. « L'entreprise ARTES, désignée suite à l'appel d'offres public, s'implantera sur le site et commencera son installation de chantier par un dégagement de la zone d'implantation de la maison de repos. Environ 18 mois vont être nécessaires pour construire cette structure d'une centaine de lits et la résidence-services composée de 20 appartements sur base des plans réalisés par le bureau AAU. » 

Un nouvel outil estimé à près de 17 millions d’euros HTVA. « Il s'agit du dernier chantier lancé dans le processus de mise aux normes de nos maisons de repos pour offrir à nos aînés des lieux de vie qualitatifs dans des bâtiments énergétiquement performants. » Pour rappel, les Chardonnerets (Jambes), Saint-Joseph (Temploux) et le Grand Pré (Wépion) avaient déjà été rénovés. La Closière (Saint-Servais) déménagera à Erpent d’ici quelques mois.