Adieu la taxe sur les débits de boisson ? Pour cette année 2021, en tout cas : oui, cela se pourrait ! Désireux de venir en aide aux professionnels de l’Horeca, durement touchés par cette crise sanitaire qui n’en finit pas de se prolonger, le collège provincial a décidé d’inscrire cette proposition à l’ordre du jour du conseil provincial du vendredi 30 avril.

La Province de Namur s’apprête donc à répondre positivement à la proposition faite par la Région wallonne au travers d’une circulaire du 4 décembre dernier.

Le 20 novembre 2020, le conseil provincial votait le règlement-taxe sur les débits de boissons pour l'exercice 2021. Il décidait déjà, dans la foulée, de prolonger la mesure accordant au secteur Horeca une exonération partielle et exceptionnelle de ladite taxe.

Le secteur est durement touché par les mesures mises en place dans le cadre de la lutte contre la Covid -19 : les établissements sont fermés depuis octobre 2020 et leur réouverture n’est pas attendue, au mieux, avant juin. Les autorités provinciales entendent pouvoir soulager de manière encore plus efficace les professionnels du secteur. La Province de Namur est donc en passe de s’inscrire maintenant dans le droit fil de ce souhait régional d’allègement des taxes moyennant compensation fiscale promise par la Wallonie.

Réuni ce jeudi, le collège provincial de Namur a décidé de proposer au conseil provincial l’adoption d’un moratoire venant suspendre la taxe sur les débits de boissons spiritueuses, sur les débits de boissons fermentées et sur les débits de boissons avec serveur (s) et serveuse (s) pour l'exercice 2021, abrogeant de la sorte le règlement-taxe adopté le 20 novembre 2020. Le point sera examiné vendredi prochain.

Selon les estimations des services financiers, l’effort consenti par la Province représente un montant approximatif de 745.000€ (droits constatés cumulés 2020 et 2021).