Considérant que Madame la Ministre de la Jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles Valérie Glatigny a décidé de retirer l’agrément de la Maison des Jeunes de Jambes (asbl « Jambes 2000») avec effet à dater du 1 janvier 2021 ;

Considérant que la convention de bail entre la ville et l’asbl « Jambes 2000 » expirait fin 2020 et que le Collège communal a demandé à l’asbl de libérer les lieux dans les meilleurs délais ;

Considérant que l'asbl « Jambes 2000 » sera privée de subsides indispensables à la poursuite de ses activités ;

Considérant que l'asbl « Jambes 2000 » a introduit un recours auprès de la Ministre de la Jeunesse pour contester ce retrait ;

Considérant que le recours n'aura pas d'issue avant 6 mois et qu'une nouvelle demande d'agrément ne pourra avoir effet avant le 1 janvier 2022 ;

Considérant que la Ville de Namur a marqué son soutien à l'asbl « Jambes 2000 » dans sa recherche de nouveaux locaux ;

Considérant que l'asbl « Jambes 2000 » a vu son équipe actuelle majoritairement renouvelée en mars 2020 avec deux nouvelles responsables (coordinatrice et responsable pédagogique) ;

Considérant que le passé de l'asbl « Jambes 2000 » n'est en rien dû à l'équipe actuelle ;

Considérant que la nouvelle équipe a immédiatement pris ses responsabilités en élaborant un plan quadriannuel ;

Considérant que la maison des jeunes de Jambes est côtoyée par plus de 200 jeunes ;

Considérant que ces derniers ont prouvé à de maintes reprises leur attachement à leur maison des jeunes, et ce encore tout récemment, le 24 février dernier en organisant une manifestation pacifiste qui a réuni plus d'une cinquantaine de jeunes dans le Parc Astrid tout en respectant les règles de précautions liées à la pandémie ;

Le Conseil communal de la Ville de Namur décide de marquer son soutien à la nouvelle équipe de l'asbl « Jambes 2000 » dans ses diverses démarches pour sauver la Maison des jeunes, d’appuyer en particulier le recours de l’asbl « Jambes 2000 » auprès de Madame la Ministre de la Jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de demander à la nouvelle équipe de s'engager dans un programme prenant en compte la diversité des genres et culturelle, d'organiser une table ronde/groupe de travail, en concertation avec différents acteurs concernés ou partenaires éventuels, dont les jeunes eux-mêmes, pour explorer toutes les pistes possibles en matière de ressources financières, humaines et autres.

Le Conseil demande également au Collège communal de réitérer son engagement à soutenir l'asbl Jambes 2000 dans sa recherche d'un lieu approprié aux jeunes et apte à accueillir toutes les activités que l’équipe actuelle a prévu dans ses plans, d’étudier comment la Ville peut aider l'asbl Jambes 2000 de façon substantielle afin que, dans l'attente d'un nouvel agrément, celle-ci puisse subsister et continuer à aider tous ses jeunes, et de transmette la présente Motion à Madame la Ministre de la Jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles.