Namur Centreville, qui a pour mission de doper l'attractivité commerciale de la ville, s'attend à des fermetures prochaines. Pour les contrer, elle s'est dotée d'une nouvelle stratégie et d'outils supplémentaires pour séduire les touristes, les clients, mais aussi les investisseurs. "Contrairement à d'autres villes wallonnes, nous n'avons pas à nous plaindre du nombre de cellules commerciales vides, en tous cas actuellement. Mais nous nous attendons à voir les dégâts apparaitre en janvier 2021 et aussi en janvier 2022, lorsque les bilans annuels seront réalisés", s'est inquiétée Sylvie André la directrice de l'asbl Namur Centreville, anciennement GAU.

Parmi les objectifs mis en place depuis le printemps figure celui de faire de Namur une 'Smart Retail City'. "Le commerce en ligne s'est développé au niveau local pendant le confinement. Nous allons l'encourager et travailler sur la communication à travers notre nouveau site internet et l'application NConnect", poursuit Mme André (www.namurcentreville.be).

Une nouveauté, testée pendant le shopping de Noël, sera aussi adoptée dès samedi : une conciergerie qui permet aux chalands de déposer leurs achats sous surveillance, en plein centre-ville derrière la Bourse, pour continuer leur visite. "C'est un service gratuit en totale cohérence avec le développement d'une mobilité apaisée à Namur, notamment à travers le Système de Transport Intelligent et les parking-relais", conclut Mme André.