Ouverture attendue pour début mars.

Lors d’une visite réservée aux commerçants et aux habitants du quartier, nous avons pu pénétrer dans les entrailles du Caméo.

Arnaud Gavroy, échevin de la Régie foncière et de l’Énergie de la ville de Namur, maître d’œuvre du chantier, son attaché de cabinet, Philippe Noël et deux conducteurs de la SA Duchêne, MM. Pahaux et Grevelle, ont répondu aux questions d’une vingtaine de commerçants et de riverains.

L’acoustique a été évoquée. Pour éviter que le bruit des films n’importune les voisins, le Caméo est devenu un énorme caisson composé de salles elles-mêmes caissons indépendants entre eux. Toute la structure, poutres et charpentes comprises, a été isolée de façon à éviter les ponts acoustiques.

Au point de vue sécurité, le Caméo ancienne version n’était pas rassurant du tout : le flux de spectateurs sortant croisait celui des spectateurs entrants. "Nous n’aurions pas été à la fête s’il y avait eu un problème", a souligné Arnaud Gavroy. Aujour- d’hui, on rentre d’un côté et on sort par l’autre.

Dans la salle principale, il y a désormais quatre sorties de secours. Les personnes à mobilité réduite ont leur place réservée dans chaque salle, toutes accessibles par ascenseur. Les autres fauteuils, d’excellente qualité, sont tous numérotés afin de faciliter la réservation en ligne. Ils sont d’un rose très soutenu pour la grande salle et de couleur brun-bordeaux dans la petite salle. Nous n’avons pas pu visiter les autres salles car elles avaient déjà été nettoyées et donc inaccessibles.

L’ouverture du complexe est prévue début mars. La réception provisoire par la ville de Namur, qui est le maître d’œuvre de l’ouvrage, doit encore être finalisée. Des tests acoustiques étaient en cours lors de notre visite, les installations techniques doivent encore être vérifiées et les petits détails réglés avant que la ville ne signe le P-V de réception provisoire. Le bâtiment sera alors remis aux Grignoux, qui comptent projeter un premier film le 4 mars. Les inaugurations auront lieu dans la foulée.