Une action d’envergure a été mise en place dans le quartier de la rue Rogier, actuellement zone sensible en matière de vente et détention de produits stupéfiants. Cette action a permis de procéder au contrôle de 24 individus et procéder à l’arrestation judiciaire de 6 personnes dont 2 prises en flagrant délit de vente de stupéfiants sur la voie publique.

Une autre opération de contrôle a quant à elle été menée à proximité et dans la gare de Namur, à l’aide de chiens formés à la détection de stupéfiants. Les chiens ont désigné 17 personnes se trouvant potentiellement en possession de matières illicites. À l’issue de ces différents contrôles, 11 procès-verbaux pour détention de stupéfiants ont été dressés, 2 pour détention d’arme blanche, et un individu signalé "à rechercher" dans le cadre de 7 dossiers judiciaires différents a fait l’objet d’une arrestation judiciaire.

Une surveillance policière opérée en direct à l’aide du réseau de caméras urbaines a permis l’interpellation de 9 personnes qui venaient juste de commettre soit des faits de vols à la tire sur le marché de Namur, soit des faits de coups aux abords de la gare.