Effervescence ce matin sur l'esplanade de la citadelle. Avec un peu de retard sur le timing initial, les opérations d'héliportage de trois des huit pylônes du futur téléphérique ont commencé vers 9 heures pour s'achever près de quatre heures plus tard. 


Une opération spectaculaire au cours de laquelle chaque élément des pylônes a été acheminé sur place par un hélicoptère Super Puma et illico placé à l'endroit désigné. Le nombreux public stationné le long de la Sambre a pu assister aux différentes phases: l'arrivée de la base du pylône et sa fixation, le placement des deuxième et troisième élément et enfin, l'arrivée et la fixation de la potence sur laquelle ont ensuite été posés les galets qui accueilleront ensuite les cables. Un travail d'une extrême précision, mené de main de maître par une équipe internationale plus habituée à oeuvrer en haute montagne qu'en milieu urbain.

En tout, l'hélico a effectué une vingtaine de rotations au dessus de la citadelle dont les accès avaient été interdits au public par mesure de sécurité.